Anna Burch

«Mélodies aériennes sur fond de guitares douces, le travail de la songwriter américaine est un véritable clin d’œil aux sons des girlsband des années 60 avec des références pop classiques comme ’Crimson and Clover’.

Après avoir appris les rouages du live et de l’enregistrement studio grâce à de nombreux concerts au cours de ces dernières années, Anna Burch s’est retrouvée à accumuler une quantité importante de créations personnelles. Ces chansons, d’une sincérité et d’une profondeur rares, sont arrivées jusqu’aux oreilles de Collin Dupuis (Angel Olsen, The Black Keys) qui l’a aidé à développer ce qui allait devenir son premier album. Pitchfork décrit le travail d’Anna Burch comme « très semblable à l’énergie décousue de l’indie-pop des années 1990, rappelant Rose Melberg (Tiger Trap, The Softies), mais avec des contours plus marqués. Son écriture est particulièrement vivante, peignant avec une clarté saisissante les caprices des relations humaines. »