KYAN

Kyan a posé sa voix sur le populaire “You’re On” de Madeon, effectué les premières parties de London Grammar et collaboré avec Duke Dumont.

Tout ça, en sortant trois EPs à la croisée de la pop, de l’électro et de la soul, rappelant les prémices de Her, avec des mots justes et touchants — on pense notamment au magnifique piano‐voix “Sometimes”.

“Nothing Beyond” en est le point de départ : il arrive à l’écrire, à la sortir, à la chanter et à l’imager. Un camping‐car, un désert et des cactus, le tout tourné au Super 8 : le clip rappelle énormément les vieux films post‐apocalyptiques à la Mad Max. Ici, comme dans les scènes de course‐poursuite de la saga, tout marque. Les paysages, la voix pleine d’émotions, l’instrumentale de plus en plus intense mais surtout les paroles évocatrices : “Nothing beyond, just empty space, forever and over again” (“Rien au‐delà, uniquement du vide, encore et encore”). Un véritable cri du coeur, plus soul que pop‐électro mais toujours aussi percutant.

De l’autre côté, le salvateur deuxième single “Like Summer” apporte une énorme touche d’optimisme, contrastante mais qui fait plaisir. Avec ce dernier titre qu’il a écrit pour l’album, Kyan scande “Now I’m awake everything feels like summer” (“Maintenant, je suis éveillé, tout a un air d’été”).