Martin Kohlstedt

Il était une fois un jeune pianiste allemand élevé dans la forêt de Thuringe .... Avant de se lancer dans une carrière solo, Martin Kohlstedt a fait ses armes dans le monde du jazz, et a œuvré au sein des groupes Marbert Rocel et Karocel, tout en continuant ses études d’arts à la Bahaus University.

Il a aussi écrit pour des musiques de films et de pièces de théâtre. Depuis quelques années déjà Martin Kohlstedt est reconnu et donne des concerts dans le monde entier. Sur scène, son domaine de prédilection, le jeu de l’artiste prend tout son sens tellement il est imprévisible et absolu. Son nouvel opus « Strom » est le témoin d’une certaine « nouvelle identité artistique » tant il expose son piano et lui-même aux éléments avec un grand E. Côtoyer l’infini pour toucher l’intimité … Neuf titres où les notes de piano simples flottent comme des particules dans des eaux turbulentes. Elles dansent, s’affolent, sautent, s’étouffent, s’apaisent. On assiste à une idylle insaisissable entre ces petits riens et le courant qui les entraîne inévitablement vers les rapides, vers le chaos qui les fera renaître sous une forme nouvelle.