QUELLE CHRIS

Après six albums chez Mello Music Group depuis 2011 avec des succès critiques à la clef, dont l’incroyable Everything’s Fine avec Jean Grae sorti l’an passé, Quelle Chris a fini par devenir plus qu’une des vedettes du label ou qu’un élément incontournable de la scène de Detroit : une vraie figure du indie hip-hop. Au point que la sortie de Guns fasse office de petit événement à ne pas manquer.

Ce producteur slash rappeur du Michigan est du genre autodidacte et ceux qui le suivent depuis ses débuts le savent fort bien. Son flow très parlé associé à une voix aigre, des lyrics texturés posés des prods sombres et caverneuses à la RZA lui confèrent une unicité dans le milieu. Mais avec un album qui s’intitule Guns, Chris a choisi de parler de quelque chose qui le touchent lui et son environnement au quotidien, un objet omniprésent qui fascine comme effraie, protège comme il tue et dont il s’est accommodé comme si c’était normal. Aux Etats-Unis, les armes en circulation sont plus nombreuses que le nombre total d’habitants. De cette thématique des armes à feu, il la transforme avec sa vision bien à lui en musique. Il n’y a pas de violence dans son discours politique et social, pas de gun talk, juste 11 tracks sur lesquelles il attaque, se défend, des tueries tout en métaphores. @sagahiphop