Terminal Cheesecake

Terminal Cheesecake ? La probabilité pour vous d’avoir jamais croisé la route et la musique de cet ensemble qu’on dira culte par gentillesse est faible, et ce même si vous pensiez avoir navigué profond en terre souterraine.

Leur nom s’échange discrètement entre fans et membres du culte à la lueur des lampions, dans les bas-fonds de l’overground londonien. TC est anglais, originaire du nord est de Londres, fêtera ses 30 ans d’activité dans une grosse année et a signé cinq albums entre 1989 et 1994, parmi lesquels Angels in Pigtails en 1990 est considéré comme leur… chef d’œuvre. Si on considère bien sûr qu’un chef d’oeuvre peut être un ensemble de chansons foutraques, jouées à toute vitesse et sous l’influence manifeste de stupéfiants ébouriffants… on peut considérer cet album comme un aboutissement et un modèle d’équilibre et de fantaisie, voire comme certains fans le tenir pour le meilleur album de rock psychédélique produit sur le rock anglais (par un groupe qui n’est pas le Pink Floyd).